Des Tests

Un cours de Galettes des rois par Thierry Mulhaupt

Comme je vous le disais hier sur ma page Facebook, j’ai eu la chance d’assister à un cours de confection de galette des rois par Thierry Mulhaupt, chef pâtissier chocolatier de grande renommée.

DSC_0004

Mais avant de commencer, je tiens à faire préciser, par soucis de transparence, que les galettes présentées ce soir-là n’étaient pas végétaliennes mais végétariennes.

DSC_0121

Alors pourquoi y suis-je allé ?

Parce qu’aujourd’hui il est très difficile voire impossible pour un cuisiner vegan de se perfectionner sur des ateliers dédiés et animés par de tels chefs. Il me faut donc voir comment ces derniers travaillent pour moi-même m’améliorer afin de vous proposer des recettes et des plats toujours gourmands et faciles à reproduire chez vous. De plus j’étais ravi de participer à un atelier animé par l’un des plus grands pâtissiers chocolatier et de pouvoir le regarder travailler ! Et, pour finir, rencontrer d’autres bloggeurs est une chance, une opportunité d’échanger et de partager nos expériences pour satisfaire plus encore vos attentes quant à nos publications.

Savez-vous d’où vient cette tradition ?

Il faut remonter loin, très très loin dans le passé. Nan, je n’ai pas dit qu’il fallait s’imaginer entouré de dinosaures ou au coin du feu avec nos lointains ancêtres poilus. Non, remontons au temps des romains qui désignaient par là le « roi du jour » chez les esclaves et inversaient ainsi les rôles tenus habituellement. Aujourd’hui si l’on tire la fève, on a le droit de porter une couronne toute la journée, mais pas de régner en maître sur la maisonnée … Dommage ! Et si vous voulez faire comme il se doit, coupez autant de parts que vous avez d’invités et prévoyez en une supplémentaire que vous pourrez donner à une personne dans le besoin car oui, la cuisine et le moment du repas sont des moments de partage alors pourquoi ne pas partager jusqu’au bout ?

DSC_0125

Retour à aujourd’hui.

Au cours de cet atelier, Thierry Mulhaupt nous a montré comment travailler la pâte feuilletée et comment faire de belles finitions qui ravissent le regard. Alors, petite astuce du jour : Pincez les rebords de votre pâte feuilletée entre vos doits et, avec le dos du couteau, rentrer la pâte entre vos doigts pour former des contours plus fun les uns que les autres et voilà, vous avez chiqueté votre galette 🙂

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Si vous désirez faire votre propre pâte feuilletée vegan je vous recommande cette recette crée par Les Bonheurs d’Anne & Alex .

Et pour ceux qui se demandent où se fournir en pâte feuilletée vegan sachez que Croustipate fait une pâte feuilletée vegan et sans gluten. Pour les Alsaciens (et les autres aussi 🙂 ), cliquez là pour la liste des endroits où vous pouvez la trouver.

Maintenant que vous l’avez vous pouvez vous lancer dans la confection de votre propre galette des rois. Lors de l’atelier nous avons travaillé la galette Vosgienne Vanille et Myrtille Menton. La spécificité de cette dernière ? Une frangipane à la vanille et rhum (un mariage qui roulera pour toujours !) surmontée d’une compotée de myrtilles collée à la pectine (mais vous pouvez utiliser de l’agar-agar si vous n’avez pas de pectine de fruits le résultat sera équivalent).

Thierry Mulhaupt nous a expliqué que pour obtenir une belle galette, il fallait plusieurs étapes réparties sur 3 jours lorsque l’on utilise une pâte feuilletée maison :

Jour 1 : Préparation de la pâte feuilletée (repos au frais)
Jour2 : Préparation de la garniture et assemblage sans oublier de chiqueter la galette (repos au frais)
Jour 3 : Décors et cuisson de la galette

Ce qui me fait parler des décors sur le dessus de votre galette. Chose que je ne savais pas: n’ayez pas peur d’utiliser la partie coupante de votre couteau et d’inciser la pâte à mi-hauteur environ pour un résultat plus que bluffant !

DSC_0101

DSC_0108

DSC_0110

Jugez par vous-même avec le résultat de celle que j’ai emmenée chez moi et cuite ce matin pour le plus grand bonheur d’amis omni et végétariens qui l’ont tous adoré !

DSC_0139

DSC_0148

Je vais terminer ce compte rendu de mon atelier avec le chef en remerciant Thierry Mulhaupt et les personnes de son équipe présentes ce soir là pour le temps qu’ils nous ont consacré.

DSC_0137

Merci également à Oxygène Strasbourg de m’avoir convié à cet atelier. Et, enfin, un dernier remerciement aux bloggeuses présentes ce soir-là (ouais je le répète, j’étais le seul mec 🙂 ) c’est toujours super sympa de se retrouver et de faire de nouvelles rencontres. Tout particulièrement celles avec qui j’ai partagé mon plan de travail : Mlle Mirabelle ainsi que Sweet and Fairy sans oublier une mention spéciale à La Cuisine d’Adeline que je suis sur les réseaux depuis un bon moment maintenant et, même si sa cuisine n’est pas végétalienne, croyez-moi, elle est source d’inspiration.

DSC_0130

Plus d’informations

Pour les végétariens, vous retrouverez toutes les galettes de Thierry Mulhaupt dans ses boutiques de Strasbourg (18 rue du vieux marché aux poissons) & Colmar (6 Place de L’Ecole).

Son site Internet pour plus d’informations, notamment sur les fèves très spéciales de cette année et pour s’inscrire aux cours qui ont lieu dans son laboratoire à Mundolsheim (beaucoup de cours satisferont les végétariens)

Quant à moi, je vous promets de vous faire de nouvelles recettes avec les techniques apprises ce soir là et en végétalisant certains ingrédients !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s